FAQ

La prise de sang pré-opératoire sert pour la détection précoce des problèmes de santé et servira aussi de repère si jamais une condition médicale se présente quelques années plus tard. Nous pourrons aussi choisir les bons médicaments à utiliser pour l’anesthésie selon son état général complet.

Les dernières recommandations des spécialistes en parasitologie sont de faire les tests chaque année pour éviter de retarder le traitement si jamais votre animal est positif. En plus de tester le vers du cœur, ce test nous donne aussi des résultats sur les 3 maladies transmises par les tiques où nous sommes une région endémique. Ces 3 maladies ne présentent souvent pas de symptômes dans ses débuts, mais peuvent être très graves si elles sont diagnostiquées trop tard.

Les tests en clinique sont souvent utilisés pour les urgences et les profils pré-opératoires pour nous donner des résultats le plus rapidement possible. Lorsque nous pouvons attendre les résultats, nous faisons affaire avec le plus grand laboratoire au Québec pour exécuter les tests. Ceux-ci offrent beaucoup de tests que nous ne pouvons faire sur place dû au manque de matériel. Nous avons aussi accès aux services de pathologistes cliniques pour tous les tests autant sur place que directement au laboratoire pour nous aider à émettre un diagnostic pour les cas plus complexes.

La stérilisation ne sert pas seulement à éviter les gestations non désirées, elle est primordiale pour la diminution des risques de différents cancers du système reproducteur ainsi que les infections qui peuvent survenir avec la maturité. L’âge recommandé pour la stérilisation chez le chien est de plus de 6 mois, les petites races surtout pour profiter de l’anesthésie pour retirer les dents de lait surnuméraires (non tombées), s’il y a lieu, et les grandes races pour laisser le temps aux articulations de se développer. Veuillez noter que les premières chaleurs arrivent entre l’âge de 7 à 12 mois et qu’il est mieux de faire la chirurgie avant les premières chaleurs.

Les principaux signes d’infection sont la rougeur, la chaleur, les écoulements jaunâtre ou verdâtre au niveau de la blessure. Le comportement de l’animal est aussi un bon indicateur de douleur ou d’infection. Les chats vont avoir tendance à se cacher, à dormir plus et l’appétit sera souvent diminué. Les chiens eux sont souvent plus affectueux, mangent moins et vont lécher la zone affectée. Aussitôt que vous avez un doute sur l’état de santé de votre animal, contactez-nous pour prendre rendez-vous pour un examen médical.

Les premiers signes visibles de l’arthrite chez le chien constituent une résistance à effectuer les activités quotidiennes habituelles, par exemple, monter ou descendre les escaliers, moins d’endurance à la marche, une boiterie aussi légère soit elle et des mictions inhabituelles. Aussitôt que vous dénotez un de ces signes, il est conseillé d’en faire part à votre médecin vétérinaire pour s’assurer qu’il n’y a pas une cause plus grave et faire le diagnostic de l’arthrite. Vous pourrez ensuite discuter des moyens qui peuvent être utilisés pour réduire la douleur et l’évolution de la maladie. Vous pouvez aussi ralentir l’apparition de cette condition en administrant des suppléments appropriés et certifiés pour les articulations. Parlez-en avec la technicienne en santé animale située à la boutique, elle saura vous guider.

Le chat est un animal solitaire qui a appris à vivre en groupe. Il ne réagit donc pas tout à fait comme le chien. Quand il est en douleur, il a tendance à se cacher, émettre des gémissements inhabituels lors des manipulations, démontre une agressivité inexpliquée, manque d’appétit, changement de routine dans la maison et même les mictions ailleurs que dans la litière ne sont pas strictement de nature comportementale. La subtilité du chat nous amène souvent à ignorer ces signes et à attendre beaucoup plus longtemps pour consulter votre médecin vétérinaire. Restez à l’affût des changements, aussi subtils soient-ils !